Mairie de Thiers
1 rue François Mitterrand
CS 60201
63300 Thiers Cedex
Téléphone : 04 73 80 88 80
Fax 04 73 80 88 81
Courriel : contact@ville-thiers.fr

Horaires :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
Le samedi de 9h à 12h

Thiers, ville fleurie
  • Vous êtes ici :
  • Accueil >
  • Communiqué du Maire sur le vote du Compte administratif 2018 de la commune

Communiqué du Maire sur le vote du Compte administratif 2018 de la commune

Conseil municipal du 17 juin 2019
PNG - 24.1 ko

Les résultats des comptes 2018 parlent d’eux-mêmes. Dans un contexte très difficile pour la 5ème année consécutive, avec une baisse des dotations de l’Etat et des participations de près de 2% en 2018, notre section de fonctionnement en dépenses réelles est autour de 19 millions d’euros soit une diminution de 1% par rapport à 2017. Cette baisse intervient sans diminution des services rendus à la population et tout en développant nos objectifs municipaux comme le soutien à l’expérimentation zéro Chômeur et aux associations d’insertion sociale.

Le bon résultat financier 2018 signe d’une gestion rigoureuse depuis 2014.

Face à une stagnation de nos recettes autour de 21,7 millions d’euros et notre choix fort de ne pas augmenter les impôts locaux comme promis, nous avons su optimiser la recette et rationaliser la dépense. Tous les chapitres budgétaires dans le domaine des dépenses sont en stagnation voire en baisse comme le poste de personnel (-1,59%), les autres charges de gestion (-5,7%). Cette situation est la suite logique des objectifs budgétaires que nous nous sommes fixés en 2014 pour rééquilibrer les finances communales. J’ai en exemple le chapitre des charges à caractère général (dépenses courantes de la collectivité) qui ont diminué durant tout ce mandat de plus de 12%.

Avec un désendettement de la ville, la reconstitution d’un autofinancement,et des nouveaux services à la population.

Ainsi, avec cette rigueur de gestion indispensable pour « digérer » la baisse cumulée des aides de l’Etat de 5 millions d’euros soit près du quart des recettes annuelles de fonctionnement de la ville, nous avons décidé depuis 5 ans de reconstituer un autofinancement et de désendetter la ville. Nous y sommes parvenus.

Une nouvelle fois, nous dégageons un excédent important sur le fonctionnement soit près de 2,7 millions d’euros en 2018 avec une augmentation de plus de + 30% par rapport à 2017.

Je vous rappelle qu’en 2014, le contexte budgétaire de la ville de Thiers se caractérisait par une fragilité financière durable avec l’obligation pour la nouvelle municipalité d’assumer des obligations fortes et indépendantes de sa volonté : baisse des dotations d’Etat, réajustements comptables pour 2 millions d’euros (provisions pour risques des travaux pour les périls), prise en charge de l’achèvement de l’ANRU 1 pour un montant global de 8,6 millions d’euros TTC.

Désormais, nous avons reconstitué enfin des marges de manoeuvre pour développer des investissements indispensables pour le territoire et ses habitants.

Avant d’évoquer les investissements, je souhaite souligner notre effort de désendettement de la commune qui constitue un lourd fardeau depuis une décennie pour chaque thiernois (1.500 € par habitant aujourd’hui). En 5 ans , la dette communale a diminué de 10% soit près de 3 millions d’euros. Pour un premier mandat permettez-moi de le souligner car si je peux me permettre d’autres ont fait le contraire et d’une façon inconsidérée (+14 millions d’euros d’endettement sur le mandat 2001-2008).

Il faut dire quelquefois la vérité et reconnaitre ses torts car nous payons toujours cet excès.

Pas d’augmentation d’impôts locaux et des investissements raisonnés et utiles à tous.

Notre philosophie est d’investir à la mesure de nos moyens et sans augmenter les impôts.

La commune a réalisé entre 2014 et 2018 près de 25 millions d’euros d’investissement nous plaçant au-dessus de la moyenne départementale et nationale pour des villes comparables. On ne pourra pas dire que nous avons sombré dans l’immobilisme, tout particulièrement avec la mise en place pour la première fois d’un plan pluriannuel d’investissement. Nous pouvons être fiers d’avoir investi par exemple, près de 3 millions d’euros dans la voirie depuis 2014 comme nous l’avons fait également avec une même enveloppe financière pour nos écoles qui en ont tant besoin. Les réalisations qui ont vu le jour ne sont pas extraordinaires mais nécessaires, réalistes et utiles à nos concitoyens même dans le domaine de la culture qui est pour les libéraux la cible privilégiée des coupes sombres. Car nous avons de l’ambition pour notre ville et sa population.
Cette détermination est reconnue par nos partenaires et nous suivent en finançant nos
projets. J’en veux pour preuve de la signature récente du Nouveau projet de renouvellement Urbain et de l’action coeur de ville.

7 millions d’euros en 2018 de réalisations municipales.

Ainsi, en 2018, nous avons réalisé près de 7 millions d’euros d’investissement sur l’ensemble des budgets (principal, eau, assainissement, SIC,...). Nous venons de présenter la liste détaillée qui va de la Médiathèque, aux travaux de transition énergétique, aux réhabilitations des écoles, en passant par des équipements nouveaux dans le domaine du sport, pour finir sur le programme voirie de 640 k€ en 2018 et la reprise du nécessaire entretien régulier du patrimoine communal.

Ces réalisations sont réfléchies car nos priorités municipales constituent le fil rouge de notre action dans le domaine de l’enseignement, de la vie associative, du développement du service public local en particulier sur l’eau et l’assainissement, de la solidarité au quotidien, de nos villages et de notre cadre de vie, de l’aménagement urbain de la ville qu’elle soit haute ou basse.

Bien sûr, beaucoup de choses restent à faire et nos efforts en 2019 vont se poursuivre, mais je pense que nous apportons chaque jour, une contribution non négligeable au renouveau de cette ville qui nous est chère.

Je vous remercie de votre attention.