Mairie de Thiers
1 rue François Mitterrand
CS 60201
63300 Thiers Cedex
Téléphone : 04 73 80 88 80
Fax 04 73 80 88 81
Courriel : contact@ville-thiers.fr
Horaires :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
Le samedi de 9h à 12h

Thiers, ville fleurie
  • Vous êtes ici :
  • Accueil >
  • Thiers et Schrobenhausen ont renoué leurs liens d'amitié

Thiers et Schrobenhausen ont renoué leurs liens d'amitié

JPEG - 6.3 Mo

Le weekend du 23 au 26 juin dernier, à l’occasion du quarantième anniversaire de l’association qui organise la Schrannenfest, fête médiévale devenue tradition, le comité de jumelage de la ville de Thiers organise un déplacement à Schrobenhausen, sa ville jumelle bavaroise.

Le mouvement des jumelages franco-allemands est né au lendemain de la seconde Guerre Mondiale avec Ludwigsburg et Montbéliard en 1950. En 1959, on dénombre environ 70 partenariats. Les jumelages franco-allemands connaîtront leur essor à partir des années 60 jusqu’à la fin des années 80 où environ 50 nouveaux jumelages sont signés par an. Alors que la majorité des communes allemandes jumelées avec la France se situaient en RFA, la chute du mur de Berlin, en 1989, relance le mouvement avec la mise en place de partenariats avec de nombreuses communes d’Allemagne orientales.

A la suite de nombreux échanges établis dès 1983 entre les municipalités de Thiers et de Schrobenhausen, mais aussi entre les associations culturelles, sportives, les lycées, les groupements économiques ou syndicats des deux villes, il est apparu que ces relations étaient désormais assez solides pour pouvoir envisager la signature d’une charte de jumelage, qui n’a fait qu’officialiser les bons et fructueux rapports qui existaient entre Thiers et Schrobenhausen.
Cette charte a été signée le 14 juin 1986 à Schrobenhausen et une cérémonie a eu lieu à Thiers lors de la fête des Couteliers en juillet 1987.

Ces échanges privilégiés ont permis de partager des projets d’ampleur, et qui ont du sens, à Thiers. Comme les bannières par exemple, qui nous rappellent pendant toute la saison estivale, la fécondité de ces dialogues entre nos pays, et mettent l’art à la portée de tous.