Ilots d’Habitat dégradé

6 ilots d’habitat ont été identifiés pour une intervention publique, au sein desquels l’état des immeubles est très dégradé et très peu occupé.

L’Ilot Grenette

Caractérisé par un cœur d’ilot très dégradé, humide et manquant de lumière. Le bâti, pour partie du XV° siècle, est très dégradé, et majoritairement vacant. L’objectif est de requalifier durablement ce secteur, en conservant son armature urbaine, mais éventuellement en déconstruisant le cœur d’ilot pour permettre le percement d’ouvertures et l’éclairement des logements réhabilités. Il est envisagé la réhabilitation de 10 à 12 logements.

L’Ilot Transvaal

Consiste en une opération de déconstruction d’immeubles en cœur d’ilot en vue de la création d’un espace public offrant à la rue Transvaal une qualité nouvelle, et la mise en valeur d’éléments patrimoniaux majeurs (rempart, poterne et tour Pignat). L’espace ainsi libéré permettra de réhabiliter un immeuble patrimonial, et d’offrir aménités et ouvertures nouvelles aux immeubles existant rue Alexandre Dumas.

Le quartier Bigay-Traversière

Correspond à un tissu très dense, fortement impacté par des enjeux de vacance et une forte dégradation des logements. La définition d’un projet urbain devra répondre à des objectifs de dé-densification, avec aération du cœur d’ilot et réhabilitation d’une vingtaine de logements.

L’Ilot Conchette

Opération de résorption de l’habitat indigne engagé depuis 2021 par Thiers Dore et Montagne. Sa position en entrée de centre-ville et sa proximité avec le programme de renouvellement urbain en font une priorité stratégique. Les acquisitions ont été faites et les travaux de sécurisation engagés. Le futur programme, comprenant la réhabilitation de 6 à 8 logements, doit permette de concilier de nombreux enjeux patrimoniaux avec la réalisation d’un espace public en relation avec le projet de réhabilitation de Défi-Mode.

L’Ilot Dore Gambetta

Secteur très dense caractérisé par des immeubles en état d’abandon très dégradés et des réhabilitations récentes de qualité qui ne permettent pas de résorber le caractère peu engageant de la rue de la Dore. La requalification de la rue pourrait passer par la réalisation d’espaces extérieurs offrant luminosité et aménités au programme de réhabilitation d’une dizaine de logements.

L’ilot Durolle

Prend la forme d’un linéaire sur rue de type faubourg, les immeubles traversant offrant des vues sur la vallée. Malgré ces aménités, l’état du bâti est très dégradé et une vacance importante persiste. La rue Durolle, passante, doit être requalifiée. Le projet de restructuration de ce secteur, comportant des démolitions, doit permettre de mettre en valeur les cheminements piétonniers (rette des jardins, rues des murailles) et d’offrir un programme de 20 à 25 logements aérés et lumineux exploitant pleinement le potentiel du site. Un phasage pourra être envisagé.